« Zéro chômeur de longue durée » : une belle promesse pour les territoires, à laquelle Entraide et Solidarités souhaite s’associer

L’expérimentation « Territoires zéro chômeur de longue durée » a été menée depuis 2016 sur une dizaine de secteurs en France. La Fédération des Associations de Solidarité, à laquelle adhère Entraide et Solidarités, est à l’origine de cette innovation sociale avec ATD-Quart-Monde, Emmaüs, le Pacte civique et le Secours catholique. Le président de la FAS, Louis Gallois, est d’ailleurs à la tête de ce dispositif en France. Avec plus de 500 chômeurs remis au travail, l’expérimentation s’est avérée satisfaisante, et dès l’an prochain elle doit être étendue à une cinquantaine de nouveaux territoires, dans le cadre du Plan Pauvreté du gouvernement. On sait que l’Indre-et-Loire sera un département pilote pour l’application de ce plan, même si les conditions de cette mise en œuvre ne sont pas encore précisées. Or, le 6 novembre dernier, La Nouvelle République a consacré un article à quatre projets de « territoires zéro chômeurs de longue durée » en gestation en Touraine. Ils sont situés sur les secteurs de Montlouis, Bléré, Nazelles-Négron, et de la Communauté de communes Touraine Val de Vienne (quarante communes, siège à l’Ile-Bouchard).

L’association Entraide et Solidarités entend bien prendre sa part de l’application ici du Plan Pauvreté, le plus tôt étant le mieux. Et parmi les actions prévues, elle s’intéressera de très près à la construction de ces « territoires zéro chômeur » et des « entreprises à but d’emploi » qui doivent les mettre en œuvre. En effet, l’association – anciennement Entraide Ouvrière – gère depuis des décennies des ateliers et chantiers d’insertion qui interviennent dans tout le département. Certains sont basés à Chinon et opèrent en particulier au service des entreprises et collectivités locales du Val de Vienne. Elle dispose donc d’une longue expérience et des savoir-faire en matière d’insertion ou de réinsertion par le travail. Elle a d’ailleurs été choisie à ce titre pour l’expérimentation SEVE (SIAE et Entreprise vers l’Emploi).

Entraide et Solidarités considère les « entreprises à but d’emploi » comme un moyen particulièrement pertinent de répondre aux besoins non satisfaits, dans une logique d’utilité sociale et de proximité. Et l’association, dont la raison d’être est depuis toujours l’action contre toutes les exclusions en Touraine, voit les « territoires zéro chômeur » comme un outil très prometteur de lutte contre l’exclusion des chômeurs de longue durée. Dans l’esprit de partenariat qui guide toutes ses actions, elle souhaite par conséquent la mise en place rapide des initiatives qui doivent y conduire, et elle est disponible pour y contribuer.