Des maisons sur roues en bord de Loire pour les « grands exclus »

Des maisons sur roues en bord de Loire pour les « grands exclus »

Début juin, nous avons présenté ici le dernier projet d’Entraide et Solidarités, un projet innovant et difficile à mettre en œuvre, mais absolument nécessaire : héberger une vingtaine de personnes à la rue, à Tours, dans des petites maisons. Donc dans des conditions respectueuses de ces « grands exclus », et de nature à les conduire vers le logement et l’autonomie puisqu’ils bénéficieront d’un accompagnement socio-éducatif. Un projet baptisé tout simplement La Maison.

L’association a relevé ce défi en réponse à un appel à projets de l’État, qui le finance en presque totalité. La Ville de Tours et la Métropole y sont associées. Malgré des mois de recherches, il n’a pas été possible de trouver mieux qu’un terrain municipal, en bord de Loire, mais inondable. Il faut donc y installer des hébergements sur roues, des « tiny houses » (et des caravanes en complément). Entraide et Solidarités va acheter ces structures mobiles, dont la fabrication est lancée dans une menuiserie locale.

Le terrain n’est pas trop éloigné du centre ville, il est arboré et en partie viabilisé (photo ci-dessous). Il sera aussi clôturé. Début juillet, il a été visité par des élus et des cadres de la Ville de Tours, des représentants du Comité de quartier Sainte-Radegonde et du Conseil de quartier (photo ci-dessus). Christelle Dehghani, directrice générale d’E&S, accompagnée de deux administrateurs, et l’architecte de l’association, ont exposé le projet en détails et répondu aux questions. est prévue fin août ou début septembre. Et les premiers bénéficiaires devraient être accueillis avant l’hiver.

Mais pour compléter son budget, l’association a besoin d’aide. Une campagne de financement participatif  sera donc lancée prochainement sur la plateforme Les petites pierres, dédiée à l’habitat solidaire et aux associations, qui doublera les fonds collectés. Nous y reviendrons.