Insertion : Chantier exemplaire à Berthenay

Insertion : Chantier exemplaire à Berthenay

La commune a fait appel à l’Entr’Aide Ouvrière pour réhabiliter une prairie sous l’égide du Conservatoire des espaces naturels. Satisfaction sur toute la ligne.

Ils pouvaient être fiers, les sept salariés de l’EAO et leurs encadrants techniques Vincent Delaunay et  Philippe Vernet, reçus par le maire de Berthenay, Jacques Le Tarnec, le 11 décembre dernier. L’évènement date un peu mais on le rapporte car il est exemplaire.  C’était en quelque sorte une « réception de travaux » après un chantier forestier de cinq semaines, qui a concerné au total une petite quinzaine de salariés en insertion. Patrick Minier, administrateur de l’EAO, et Patrick Tauvel, directeur de l’emploi et de la formation à l’EAO, y participaient avec également Valentine Debiais et Yvan Sionneau, du Conservatoire des espaces naturels.

Car il ne s’agissait pas d’un banal chantier « espaces verts », mais d’un travail à portée écologique conduit scientifiquement  dans le cadre de la directive européenne Natura  2000. Le maire de cette petite commune (750 habitants) des bords de Loire, proche de la Riche, a expliqué que ce terrain de 3,2 ha situé dans le lit du fleuve et envahi d’une « jungle » inextricable d’espèces indésirables, a d’abord fait l’objet d’un diagnostic par un naturaliste. Puis d’un plan de travail par le Conservatoire des espaces naturels, et enfin d’un contrat avec l’Etat et l’Europe pour un financement de 24.800 euros.

Inondable et inconstructible, le terrain se prêtait à une réhabilitation très importante aux yeux du maire et de son conseil : « notre équipe poursuit un travail de préservation de l’environnement et de la biodiversité, avec un autre chantier en perspective au confluent de la Loire et du Cher .Et nous mettrons des panneaux pour expliquer à quoi servent ces travaux ».

Et avant d’emmener la presse en juger sur le terrain, Jacques Le Tarnec n’a pas ménagé ses compliments aux salariés qui ont minutieusement nettoyé cette « zone de protection spéciale », en préservant ce qui devait l’être  afin de redevenir « positive pour la biodiversité », avec arbres têtards et prairie utiles aux  insectes et aux oiseaux : « Pour vous avoir vu travailler, j’ai encore moins de doutes sur vos compétences à l’issue de ce chantier. Vous avez porté haut et fort les couleurs de l’Entr’Aide Ouvrière, tout en entretenant avec les élus et les habitants des relations cordiales et sympathiques. Cultivez aussi cet aspect relationnel, en plus de vos compétences techniques… »

Patrick Tauvel devait à son tour  souligner « la double utilité sociale » de l’initiative des élus de Berthenay : « Fournir un travail  à ceux qui en ont le plus besoin, et agir dans l’intérêt des habitants et de l’environnement. De sorte que vous n’êtes pas seulement des débroussailleur », concluait-il à l’adresse des salariés de l’EAO.  Et Patrick Minier insistait, en remerciant le maire d’avoir montré aux ouvriers qu’ils participaient à quelque chose d’important : « des chantiers comme celui-ci nous intéressent, directement ou en sous-traitance, car l’insertion par le travail est fondamentale… » Encore faudrait-il que les collectivités locales et autres organismes, comme les bailleurs sociaux, fassent plus souvent jouer la claude du mieux-disant social.

  • Le Service d’insertion par l’activité économique (SIPAE), agréé pour 120 emplois, recherche et gère des chantiers dans le second œuvre du Bâtiment, le recyclage de palettes et l’environnement/espaces verts. Entr’Aide Ouvrière, 40 rue Augustin-Fresnel, 37170 Chambray-lès-Tours.
    Tél.02.47.27.62.84.
    emploi@entraideouvriere.org

Leave a Reply

Your email address will not be published.