Solidarité avec les plus démunis

L’Etat l’oublie …, Mobilisons nous

L’Etat vient d’annoncer à l’Entr’Aide Ouvrière une diminution considérable du financement des dispositifs d’hébergement d’urgence et de veille sociale.

En conséquence c’est presque une centaine de personnes en très grande précarité, dont des familles avec enfants, qui va se retrouver à la rue.

En effet nous avons été contraint de prendre des mesures qui vont à l’encontre des valeurs qui fondent l’action de notre association : fermer des dispositifs d’hébergement d’urgence.

Ces décisions ont été difficiles à prendre. Elles l’ont été en lien étroit avec les cadres salariés de l’association. Nous ne pouvons pas financer durablement ces hébergements sans mettre en difficulté financière l’association, donc à terme sa pérennité.

Les dons modestes que nous recevons ne nous permettent pas de faire face à de tels besoins.

De plus, nous avons des responsabilités auprès des autres personnes en difficulté que l’association prend en charge , par exemple dans le domaine de l’insertion sociale ou de l’insertion économique, mais aussi auprès des salariés.

En réduisant ses financements, l’Etat ne se donne plus les moyens d’assurer en Indre et Loire sa mission de service public. Les économies de financement public ne peuvent se faire au détriment des plus démunis. Il faut que l’Etat maintienne ses financements au moins à la hauteur de ceux de l’an passé. Ce maintien serait déjà insuffisant du fait de la montée de la pauvreté, conséquence de la hausse du chômage.

Nous voulons que l’Entr’Aide Ouvrière reste une association militante.

Nous ne pouvons pas accepter que les choses en restent là.

C’est pourquoi nous appelons à une mobilisation citoyenne pour que nous gardions nos valeurs d’accueil, notre refus de l’exclusion, notre volonté de réinsérer les plus démunis, pour que nous les mettions en œuvre, par une volonté politique, à travers des moyens, y compris financiers.

Rejoignez nous

LUNDI 28 JUIN

NUIT DE LA SOLIDARITE

A Partir de 18 h , Place de la Préfecture à TOURS

Leave a Reply

Your email address will not be published.