ACCOMPAGNEMENT

LE TRAVAIL,

FACTEUR MAJEUR D’INSERTION SOCIALE, ECONOMIQUE ET RELATIONNELLE

Les ateliers de l’Entraide sont une étape qui doit permettre aux personnes exclues du marché du travail de retrouver un emploi et un statut. C’est l’emploi fourni qui devient le principal support de l’insertion professionnelle future parce qu’il permet de résoudre un certain nombre de problématiques sociales (santé, logement…) et prodigue une expérience récente propice à l’accès à l’emploi.

OBJECTIFS

  • Retrouver un rythme et des règles de base, se mobiliser sur le travail.
  • S’intégrer à une équipe.
  • Revaloriser l’image de soi.
  • Définir et engager un projet professionnel à court, moyen ou plus long terme.

FONCTIONNEMENT

Le recrutement des salariés en insertion passe par Pôle Emploi. Tous les mois, nous leur transmettons les postes disponibles. Informations collectives et entretiens individuels sont organisés ensuite. Les recrutements se font grâce à des contrats subventionnés :

Contrats à Durée Déterminée d’Insertion, de 20h de travail hebdomadaire minimum, pour une durée de 6 à 18 mois et rémunérés sur la base du SMIC

Le dispositif AVA (Atelier d’Adaptation à la Vie Active), de 20h de travail hebdomadaire, adaptée à chaque situation, pour une durée de 2 mois renouvelables. Il s’adresse aux personnes qui rencontrent des difficultés importantes les empêchant de bénéficier des aides à l’insertion professionnelle de droit commun. Ces personnes, perçoivent un pécule en contrepartie de leur travail.

Les salariés en insertion sont répartis en équipes, sous la responsabilité d’un encadrant technique qualifié, les tâches sont réparties selon les capacités de chacun.
En 2016, 210 personnes ont travaillé dans nos ateliers, 53% de ceux qui nous ont quitté, l’ont fait pour aller vers une formation, un emploi.

ACCOMPAGNEMENT SOCIOPROFESSIONNEL

Il s’adapte aux personnes dans son contenu et sa méthode. Un des objectifs est d’entamer la résolution de problématiques sociales qui freinent l’accès à l’emploi. Les premiers mois permettent aux salariés de s’installer, se former sur les postes. Pour envisager l’après chantier, les périodes suivantes sont orientées vers la construction, la réalisation de projets d’emploi ou de formation.

  • Logique d’opportunité face à logique de projet
  • Question de l’autonomie dans les démarches, apprendre en faisant ensemble…
  • Logique de parcours et vision situationnelle des obstacles

Dans un contexte de chômage de masse depuis plus de 30 ans, lutter contre les discriminations passe par le développement de contacts en entreprises pour permettre une mise en relation directe des personnes accompagnées. Les Conseillers en Insertion Professionnelle et Encadrants Techniques ont un rôle primordial dans ce cadre.

C’est le sens de l’expérimentation SEVE, qui a débuté en juin 2016, et continue de structurer nos pratiques.

SEVE est le sujet de la conférence de presse « des parcours vers l’emploi », organisée par Entraide et Solidarités à l’occasion de ses 70 ans, en présence de Louis GALLOIS !

Contact :
46 avenue Gustave Eiffel
37100 Tours
02 47 31 87 00
formation@entraide-et-solidarites.fr

Le rapport d’activité de l’accompagnement socioprofessionnel